Guillaume-Sieurac-Photography-2019-04-14-12-35
Guillaume-Sieurac-Photography-2019-04-13-10-27
Guillaume-Sieurac-Photography-2019-04-15-10-14

Russie

Voyager en Russie : le guide complet !

La Russie ! C’est un pays avec une histoire et une richesse culturelle exceptionelle. C’est dans l’ancien pays des tsars que nous avons adoré passer une petite semaine. Si vous être prêt à marcher pour découvrir toutes la majestuosité de ce pays, la Russie vous tend les bras.

Les incontournables de la Russie

  • Moscou, la capitale
  • Lac Baïkal
  • L’ancienne capitale Russe, Saint-Petersbourg
  • Le transsiberien
  • Kamtchatka
  • Altaï
  • La péninsule de Kola
  • L’anneau d’Or

Formalités

Papiers

  • Un passeport, avec 2 pages libres face à face minimum et en cours de validité 6 mois après la date du retour.
  • Visa obligatoire pour la Russie pour les ressortissants de l’UE. Les Suisses et les Canadiens ont intérêt à consulter le site de l’ambassade de Russie dans leur pays.
    À noter que les ambassades et consulats sont fermés lors des fêtes nationales russes. N’hésitez pas à regarder l’article dédier au visa Russe.

Vaccins conseillés

  • Vaccins universels (DTCP, hépatite B).
  • Hépatite A.
  • Encéphalite à tiques: pour un séjour en zone rurale ou forestière, du printemps à l’automne.
  • Hépatite B : pour des séjours longs ou répétés
  • Rage : en cas de séjour prolongé en situation d’isolement
  • Typhoïde : en cas de séjour prolongé ou dans des conditions d’hygiène précaires

Quand partir en Russie ?

[ninja_tables id= »108160″]

Comme vous pouvez le voir, le voyage est meilleur de mai à aout, mais il reste possible tout au long de l’année.

Cependant de novembre à mars vous aurez de la neige et certaines activités ne pourront pas se faire.

Bien évidemment si vous souhaitez faire des randonnez, évitez de les faire quand il pleut ou quand il neige trop, les meilleures périodes restes de mai à septembre.

Argent et budget

Taux de change

Voici le taux de change en temps réel de l’euro vers le rouble (₽) :

  • 1 € = 89.96 ₽
  • 5 € = 449.82 ₽
  • 10 € = 899.65 ₽
  • 50 € = 4,498.23 ₽
  • 100 € = 8,996.47 ₽

Coût de la vie

  • Un hôtel : 81 € la nuit
  • Un repas : 17 €
  • Un coca : 0,95 €
  • Une bouteille d’eau minérale : 0,65 €
  • Paquet de cigarette : 1,67 €

Suggestion budget quotidien : 73€/pers

Il s’agit d’un budget suggéré en supposant que vous restez dans un hôtel moyen de gamme, que vous mangiez deux fois par jour au restaurant, sans abuser sur le nombre de plats et que vous utilisez les transports locaux. Cependant, si vous dormez dans un logement plus chic ou mangez plus qu’un plat par personne, attendez-vous à ce que ce soit plus élevé).

Infos pratiques

La Russie est un pays riche en histoire. Les musées, les palais, les jardins ou autres monuments. C’est pays avec une richesse culturelle impressionnante, mais aussi avec des paysages divers. Entre montagnes, mer, villes et campagnes la Russie est un pays qui en ravira plus d’un.

  • Capitale : Moscou (12 380 664 habitants)
  • Superficie : 17 125 191 km²
  • Population : 146 780 700 d’habitants
  • Densité : 9 habitants/km²

Décalage horaire

La Russie est un pays très vaste, et le décalage horaire n’est pas le même dans tout le pays.

À Moscou le décalage horaire en hiver et de +2h et en été +1h.

Téléphone

  • De la Russie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant à 9 chiffres (sans le 0 initial).
  • De la Russie vers la Belgique : 00 + 32 + numéro du correspondant à 8 chiffres (sans le 0 initial).
  • De la Russie vers la Suisse : 00 + 41 + numéro du correspondant à 8 ou 9 chiffres (sans le 0 initial).
  • De la Russie vers le Canada : 00 (tonalité) + 1 + indicatif de la ville + numéro du correspondant (sans le 0 initial).

Transports

En métro

Avec celui de Saint-Pétersbourg, le métro de Moscou est le plus profond du monde. C’est même celui qui possède les plus longs escalators (le record est de 126 m à la station Park Pobedi, ligne n° 4 !). Impressionnante plongée en sous-sol !

C’est enfin, après celui de Tokyo, le plus fréquenté de la planète. Chaque jour, près de 7 millions de personnes l’utilisent. À l’été 2005, lorsque survint une panne générale d’électricité de plusieurs heures, les autorités durent évacuer du métro 2 millions de personnes !

C’est le mode de transport emblématique de Moscou. Bon marché et indéniablement pratique.

Le métro circule de 5h30 à 1h. Si les plans de métro et les plans de ligne à l’intérieur des rames sont traduits en alphabet latin, le nom des stations et des correspondances, sur le quai, ne sont écrits qu’en cyrillique, sauf dans quelques stations du centre-ville où quelques indications figurent en anglais.

Le billet est assez bon marché, environ 60 R. On peut aussi acheter des cartes de 2, 5, 20, 40 ou 60 trajets (environ 100, 650, 1 300 et 1 570 R), plus avantageuses bien sûr et qui, en plus, vous évitent de faire la queue aux caisses. Il s’agit d’un ticket magnétique à apposer sur un voyant lumineux à l’entrée des barrières. Attention, ces dernières semblent toujours ouvertes… mais elles se ferment juste avant le passage si on essaie de frauder.

En taxi

Il est évidemment tentant d’y avoir recours dans ce pays où il faut parfois beaucoup marcher entre les stations de métro, mais, malheureusement, ils ne sont pas bon marché et vous risquez fort de vous retrouver coincé dans les embouteillages, du moins en journée.

Pour résumer : il y a les taxis officiels, souvent de couleur jaune, qui arborent le signe « taxi », et les taxis… non officiels.

Pour les taxis non officiels, c’est plus compliqué (pas de compteur : il faut se mettre d’accord sur le prix de la course avant d’embarquer).
Le prix dépendra surtout de votre capacité à négocier, de l’heure et de l’humeur du chauffeur. En gros, compter de 400-500 R pour une course moyenne, et vite plus (jusqu’à 1 000 R) pour un trajet plus important.

En bus, trolleybus et tramway

Il n’y a pas des masses de bus dans le centre. Ils sont surtout présents en banlieue et grande banlieue. Presque tous les trajets de bus sont également assurés par des minibus, les marchroutka, un poil plus chers que les bus mais un peu plus rapides aussi.

Le trolley, lui, suit davantage les grands axes, mais, là encore, il n’est pas aisé de connaître son itinéraire précis…  Même remarque générale pour le tram, si ce n’est qu’il est plus lent et brinquebalant que les bus. La tendance serait d’ailleurs à la réduction du nombre de lignes.

Il existe différents types de billets : ceux réservés spécifiquement aux trams, trolleys et bus, appelés TAT (40 R) et valables pour un seul trajet ; ils peuvent être achetés dans le véhicule même, mais ils sont alors vendus par quatre et faut avoir l’appoint.
D’autres sont valables pour un voyage en métro et dans tous les autres transports en commun pendant 90 mn (60 R).

Tous ces billets s’achètent dans les stations de métro ou alors dans les kiosques au-dehors, et on les composte soi-même dans le bus ou le trolley ; attention, ils sont systématiquement contrôlés.

En voiture de location

Alors là, on est ferme : à moins d’être un expat rompu à la conduite locale, laissez tomber ! Trafic dingue, embouteillages monstrueux, interdictions de tourner à gauche, travaux de voirie, système quasi dictatorial et peu compréhensible des sens uniques et… panneaux de direction seulement en cyrillique feront vite de cette expérience un enfer. Sans compter toutes les formalités à remplir pour conduire soi-même.

Enfin, vous pouvez tomber sur un policier zélé qui aura toujours quelque chose à vous reprocher… moyennant un règlement financier à l’amiable.

À pied

C’est bien sûr la meilleure façon de découvrir la Russie, mais gare aux distances, souvent importantes.

Quelques petits conseils aussi, avant de vous lâcher. D’abord, bien intégrer le fait que le piéton commence seulement à avoir des droits en Russie. Faites donc attention et attendez que le petit bonhomme qui vous représente soit bien vert avant de traverser.

Se méfier même lorsque le feu de circulation vous est favorable. Ne pas tenter de traverser une rue si l’horizon n’est pas bien dégagé et, surtout, ne jamais le faire s’il existe un passage souterrain (perekhod). Ils sont généralement signalés par un panneau bleu montrant un petit bonhomme qui descend des marches…

La sécurité

La situation politique et sécuritaire demeure instable dans le Caucase, en particulier au Daghestan, mais aussi dans les autres républiques : Tchétchénie, Ingouchie, Kabardino-Balkarie et Ossétie du Nord. Tout déplacement dans ces régions est donc déconseillé sauf raison impérative.

À noter que les frontières terrestres de la Russie avec l’Azerbaïdjan et la Géorgie sont fermées aux étrangers.

Comment s’habiller ?

  • Prévoyez des vêtements chauds, même au printemps ou en automne, car il est fréquent de voir le temps changer rapidement dans une même journée. Le soir, la fraicheur se fait vite ressentir. Partez donc avec un petit gilet dans votre sac si vous prévoyez de diner à l’extérieur ;
  • Un petit coupe-vent sera toujours le bienvenue, même en été ! Et oui, le vent à tendance à venir se mêler à la vie en Russie.

  • En hiver, attendez-vous à voir de la neige. Ce sera peut-être le cas en janvier et février, mois très calmes en termes de tourisme. Si vous partez à cette période, le pull est obligatoire, ainsi que les accessoires adaptés (gants, bonnet, etc.).

 

Les spécialités

La nourriture Russe

La cuisine Russe est très variée. Que ce soit des pelmeni, golubtsy, les pychki beignets, ou encore les stroganoff, vous aimerez forcement une spécialité culinaire Russe. On a adoré la nourriture durant notre séjour. Même si elle n’est pas très légère, il vous faudra prendre des forces parce que la Russie est un pays où l’on marche beaucoup.

N’hésitez pas à jeter un œil aux recettes ramenées de nos différents voyages !

Que ramener de Russie ?

Vous trouverez forcement votre bonheur, que se soit pour un cadeau ou pour soit même. Voici les principaux souvenirs à ramener de Russie : :

 

➢ Du caviar : Ce n’est pas le cadeau le moins cher, certes. Mais il reste quand même moins cher quand France. Donc si vous pouvez laissez vous tenter.

➢ Des matrioshkas : Ces adorables petites poupées en bois sont fabriquées dans toutes les tailles, couleurs et qualités imaginables. Le prix peut varier de quelques euros à plusieurs milliers selon l’artiste et les finitions !

➢ De la vodka : La vodka en Russie n’est pas qu’un cliché. En effet, elle fait partie intégrante de la culture.

➢ Du chocolat : Certes, pas besoin d’aller en Russie pour trouver du chocolat. Toutefois, les chocolats russes sont délicieux, et leurs emballages sont un régal pour les yeux.

➢  Une chapka : La Chapka signifie tout simplement le « chapeau » en russe.

 

Quelques mots

Il est toujours bon de connaitre quelques mots dans la langue du pays que l’on visite. Le plus utile est d’apprendre les formules de politesse, la base pour communiquer.

  • Bonjour : Privet.
  • Au revoir : Do svidaniya.
  • S’il-vous-plait : Pozhaluysta.
  • Merci : Spasibo.
  • Oui : Da.
  • Non : Net.

Nos destinations

Cet article vous a plus ? N’hésitez pas à le commenter et le partager ! Vous pouvez également regarder nos autres destinations !

5

Nous sommes Pauline et Guillaume, un couple à la recherche d’aventure ! Originaires de Toulouse, tout a commencé pour nous lors de notre premier séjour ensemble, à Prague, où l’envie de continuer à explorer a pris le dessus et nous a donné envie de partager avec vous notre passion du voyage.

Poster un commentaire